Vous êtes à la page : Avec panache !
Avec panache !  Avec panache ! L Observatoire des Arts de l’Etre

Un soir de pleine lune...

 

J’aime cet accord Toltèque qui dit si joliment « je fais de mon mieux ». Oui je fais de mon mieux. Parfois je réussis et parfois je rate, je m’casse la margoulette et puis je recommence. Je suis une chercheuse. Mais qui serais-je si j’avais la prétention d’être sans faille, insubmersible, invulnérable alors que même ce qui fait sens pour moi est l’amour de ce sensible en nous, le fragile, le vulnérable, le petit. N’est-ce pas au fond pour cette raison même que j’ai choisi un jour le clown ? Ou plus exactement qu’il m’ait choisie ? Quand le disciple est prêt le maître apparaît dit la sagesse ; en ce qui me concerne il est apparu il y a plus de dix ans maintenant sous le visage d’un clown.

 

Jacques Lecoq disait « l’acteur doit jouer au jeu de la vérité : plus il est lui-même, pris en flagrant délit de faiblesse, plus il est drôle. C’est dans cette réaction face à l’échec, face à sa prétention que le clown apparaît et que nous rions. Le public rit du clown par empathie de ses propres failles dans lesquelles il se retrouve. Malgré lui, le clown fait rire ce d’autant qu’il offre sa naïveté sans retenu ni limite, qu’il se livre entièrement, qu’il croit savoir faire et qu’il met tout son cœur à l’ouvrage ».


Je crois que le clown est cette part en nous qui assume tout. Je crois qu’il est en nous ce pouvoir de guérison, car il nous réconcilie avec ce que nous croyons être le plus sombre de nous-même et il nous fait aimer cet autre si différent et pourtant si proche dans sa vulnérabilité et son sensible. L’autre ? Nos frères et nos sœurs humain(e)s.  Le clown est un chemin de paix soyons-en sûrs.

Et pourquoi te dis-je tout ça aujourd’hui ? Parce qu’il est essentiel pour moi de toujours être au plus près de moi pour ne pas m’égarer sur des fausses promesses. Je ne peux t’apporter que ce que je suis, ce que je « sais » modestement ; je ne peux t’apporter qu’un chemin de quête que nous ferons ensemble, un moment.

Le prochain stage s’intitulera « entrées et sorties clownesques » et là encore je ferai de mon mieux car avec ferveur, foi, enthousiasme et cœur, pour te révéler dans ta présence. Nous soignerons tes entrées et tes sorties comme si c’était la première et la dernière fois. Nous travaillerons de sorte que tu laisses une empreinte indélébile dans le cœur du public. Est-ce que ça marchera ? Je n’en sais rien mais ce que je sais c’est que nous ferons tout pour que ça marche. Tout assumer te souviens-tu ?

Entrer et sortir, au fond, n’est-ce pas ce que nous avons fait et ce que nous ferons dans cette vie ? Nous y sommes entrés, tachons d’en sortir à l’instar de Cyrano, avec Panache, avec joie et en faisant notre mieux !

 

Véronique

 

Pense à diffuser autour de toi, d'autres peut-être auront envie d'entrer...

 

Les entrées et les sorties clownesques c'est par ici !