Vous êtes à la page : Retour au sources ?
Retour au sources ?  Retour au sources ? L Observatoire des Arts de l’Etre

Je me demande sans cesse comment je pourrais être meilleure (dans le sens du cœur) demain. Je me demande sans cesse ce que je pourrais faire pour mieux t'accompagner, mieux te comprendre, pour être un peu plus chaque jour bienveillante, disponible ... et le constat est sans cesse celui-là : « Dis-toi que tu es une amatrice, que tu es en chemin, que tu vas encore aujourd’hui apprendre, que rien n’est acquis et qu’il faut répéter l’expérience pour qu’elle ne soit plus une simple leçon théorique mais qu’elle s’incarne à travers toi." Ne dit-on pas qu’il faut sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier ? Se lever chaque matin et se dire « je vais encore apprendre quelque chose aujourd’hui, car l’inconnu est immense et source de découvertes et d’enrichissements ; car je ne suis pas celle que j’étais hier et mon expérience sera donc toute autre » : Quelle joie ! Quelle bonne raison d’allonger le pas et de plonger « nue » dans les heures qui s’annoncent ! J’avance, je trébuche souvent, j’ai les genoux pleins de bleus et pourtant je vois la vie en rose. Pourquoi ? Parce que je suis une pélerine, je chemine et j’apprends et grâce à ça ma Vie est colorée. Que veux-tu ? Je déteste le terne et le fade.

C’est pourquoi il m’est essentiel de proposer régulièrement de revenir aux sources. Si tu te dis « ô je connais », chouette c’est un signe qu’il est grand temps que tu te replonges dans tes certitudes pour vite te rendre compte que tes édifices sont fragiles ! (Rassure-toi les miens aussi !). Et si tu n'as jamais eu l'expérience du "nez" , bienvenu !

Alors si tu as envie d’ébranler un peu tout ça, si l’envie te prend de frotter tes genoux à la poussière de rires, d’amusements, de légèreté et pourtant de profondément essentiel ; chausse tes baskets, prends ton courage à deux coeurs et décide de prendre le risque de ne pas savoir, mais d’avoir une fantastique envie de découvrir, d’être gorgé de curiosité et habité par un insatiable désir d’aller de l’avant. Prends ton élan !

Quand et où ? Le week-end du 22 et 23 septembre à Nantes. Tu peux soit choisir la journée du samedi ou si tu as très faim de dévorer le week-end. A toi de choisir.

Tout est là :  pour.que.brillent.les.etoiles

Quant à moi, je retourne à mes fantaisies du jour. Quelles sont-elles ? Avancer dans la joie !

Dans un rayon de soleil je te salue et te souris.

A bientôt…

 


Hôte du Conservatoire des Arts de l’Etre